QUATUOR DE FLÛTES

Sr Josiane Legrand  fdls

Mars 2017

Il y a 32 ans, je posais mes valises rue de la Tombe Issoire  pour entrer au Noviciat des Filles de la Sagesse.

Revenue à Paris, sur le 14 ème, depuis quelques semaines, je retrouve certains lieux, comme La Chapelle des Franciscains, rue Marie Rose. Me voici en ce lieu pour écouter un concert du Quatuor 4Syrinx.

Ce Quatuor nous est présenté par le représentant de l’AMCA-Paris en ces mots : « Depuis 2001, le quatuor de flûtes traversières 4 Syrinx rassemble deux artistes croates et deux artistes slovènes. Elles ont mis leur travail en commun, motivées par leur expérience professionnelle aussi bien sur le plan culturel que pédagogique ou interprétatif. Cet ensemble de musique de chambre se propose comme une harmonie parfaite de mêmes instruments, avec un paysage sonore enrichi par des instruments semblables : petite flûte (piccolo), flûte alto et flûte basse. Ce qui le caractérise est une excellente interprétation, une tonalité irréprochable, une technique brillante et un son à la fois délicat et dynamique… »

Le Quatuor 4Syrinx nous a offert une superbe interprétation de six compositeurs. Il n’est pas fréquent de goûter à la fois, les œuvres de Jean-Philippe Rameau, Boris Papandopulo, Eugène Bozza, Fran Lhotka, Dora Pejačević et Issac Albeniz. J’étais très fière d’apprendre qu’Eugène Bozza  est venu  diriger le conservatoire de Valenciennes (une belle ville du Nord de la France, d’où je suis originaire).

Le souffle inspiré de ces artistes animait leurs flûtes ; les notes s’envolaient, leur corps et l’instrument ne faisant plus qu’un. La musique, souffle de vie, circulait parfois comme un filet d’eau en pleine forêt puis comme un torrent aux multiples nuances. Les notes nous emportaient dans l’univers culturel de chaque compositeur, où nous pouvions sentir vibrer les cœurs.

Après chacun morceau, le geste délicat avec lequel les artistes posaient leur flûte, leur compagne de vie, était très éloquent …

Pour jouer ainsi, avec une telle aisance et beauté, il faut du talent me direz-vous. Il faut aussi, vous avouerez, l’amour de la musique forgée par des années de travail et une belle complicité entre ces quatre artistes.

Hommage et reconnaissance à  karolina Šantl župan : flûte traversière, Marina Novak : flûte traversière, piccolo, flûte basse, Darija Zokić : flûte traversière, flûte alto et Špela Benčina : flûte traversière, piccolo. Longue et heureuse carrière à toutes !

 

Site :  4 Syrinx

Site de l’AMCA-Paris