INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE

UN PREMIER SECOURS NÉCESSAIRE
Josiane Legrand, fdls

campagne-2014L’insécurité alimentaire touche une partie grandissante de la population. Dans la ville de Corbeil-Essonnes, de nombreuses associations apportent une aide alimentaire. Je suis personnellement engagée avec   «La Croix Rouge Française». Ce matin, soixante-quinze familles se sont présentées. Face aux files d’attentes devant les lieux de distributions, une question se pose à moi …

Demain !  Combien seront-elles ? 

Aujourd’hui, en France, un enfant sur cinq vit dans une famille située sous le seuil de pauvreté*. Trois  millions et demi de personnes ont recours à l’aide alimentaire : ces produits de première nécessité distribués par les organisations caritatives.

En Europe, cent vingt millions de personnes sont menacées  de sombrer dans la pauvreté. Les gouvernements européens, qui discutent en ce moment du budget 2014-2020, hésitent cependant à prolonger le financement de l’aide alimentaire destinée aux plus pauvres …

Que faire ?

L’aide alimentaire apportée ne pourrait pas se faire sans les nombreux bénévoles des associations, l’aide des municipalités et l’aide de chacun et chacune d’entre nous.
Pour pallier aux restrictions budgétaires, de multiples initiatives sont mises sur pied :

• Quêtes alimentaires  et quêtes financières
• Brocante, Loto, Vente de jouets etc.
• Redistribution des invendus des grandes surfaces
• …..

Sans ce plus, de nombreuses familles seraient laissées sur bord de nos assiettes.

L’aide alimentaire est un premier secours nécessaire. Cependant sa durée  transforme parfois des familles en assistées sociaux. Des organismes  travaillent pour le droit de chacun et chacune, à  s’alimenter par son travail dans la dignité. Le discernement entrera toujours en ligne de compte…

Le Pape François a annoncé le lancement de la Campagne contre la faim dans le monde par Caritas International …

«Une seule famille humaine,
De la nourriture pour tous … »

Voici ses mots :
« […] Nous nous trouvons face au scandale mondial d’environ un milliard, un milliard de personnes qui au jour d’aujourd’hui souffrent encore de la faim. Nous ne pouvons pas tourner le dos et faire semblant que ce problème n’existe pas. La nourriture disponible dans le monde suffirait à nourrir tout un chacun. […] »

La faim est l’affaire de nous tous. Ensemble essayons de relever le défi. Consommons plus équitablement. Gaspillons moins et partageons plus ! Déployons toutes les initiatives possibles pour tirer nos sociétés dans le sens de la justice et de la dignité !

Date ????  

PDF Message du Pape François :  Message de carême

*Revenus mensuels inférieurs à 814 ou 977 euros
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés