LA RICHESSE D’UN REGARD AIMANT

Josiane Legrand fdls

Jeunes Lourdes 2013Me voici à Lourdes, citée mariale par excellence, pour quinze jours de service au « Pavillon Vocations », nouvellement rebaptisé « Espace Choix de Vie ». C’était du 13 au 27 août 2013. Les invité-e-s : cent cinquante à deux cent jeunes de 6 à 18 ans, garçons et filles venu-e-s dans le cadre du pèlerinage diocésain de leur diocèse. Certains sont brancardiers, les plus jeunes sont parfois porteurs d’eau. D’autres vivent leur première découverte de Lourdes. L’ensemble de l’expérience souhaite contribuer à ouvrir le cœur des jeunes à l’appel du Seigneur et au don. Pour les accueillir, nous sommes une équipe de six personnes, cinq religieuses et un prêtre.

Le groupe des animateurs et animatrices
Le groupe d’animation est inter instituts et inter culturel. Sont représentés : Madagascar, le Togo, le Brésil, le nord et le sud de la France.
Ensemble nous embarquons dans cette aventure auprès des jeunes à l’écoute du Père qui appelle pour sa moisson.
Au fil des premiers jours, nous nous familiarisons avec les activités proposées afin de les présenter aux groupes de jeunes. Ceux-ci passeront notre porte sans appréhension et c’est un bonheur pour nous de les accueillir pour vivre avec eux une expérience de vie.

«Équipe-toi pour le bonheur »
L’activité, «Équipe-toi pour le bonheur », fut l’une de mes préférées. Elle a été imaginée et créée par le Service Jeunes du diocèse de Strasbourg. Les jeunes font leur marché pour s’équiper. Les cinq sens sont mis à contribution dans cette recherche. À chacune des étapes une parole de Dieu choisie tombe dans le panier. En fin de courses le passage à la caisse est un temps de relecture. Ce moment est d’une grande richesse. Le jeune se révèle à lui-même à travers cet échange qui a pour appui la Parole de Dieu.

«La marche sur  les pas de Bernadette»
Une autre activité : «La marche sur les pas de Bernadette» et le diaporama sur «La vocation de Bernadette» … Ces deux temps permettent de rencontrer une jeune de quatorze ans dans son époque. Chausser ses sabots, c’est découvrir le regard porté sur « Aquero » (Celle-là) : une dame vêtue d’une robe blanche avec une ceinture bleue et le regard porté sur Bernadette.  Celle-ci dira : «Elle me regardait comme une personne.»

Sans doute que ce même regard d’amour, porté sur chaque jeune, en cours d’expérience,  a  pu  l’aider à écouter l’appel du service…   Nous avons voulu, en effet,  les regarder «comme des personnes» aimées et appelées à la moisson. Ils et elles auront à choisir de répondre le temps venu. Le Seigneur appelle toujours : je l’ai entendu dans les mots de nos jeunes invité-e-s.

L’expérience vécue à Lourdes m’a rappelé la richesse d’un regard aimant : du nôtre qui laisse passer celui du Jésus. Reconnaissante de cet événement, je n’ai qu’un souhait … Que beaucoup de jeunes soient ainsi rejoint-e-s et touché-e-s !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés