L’Île de Ré : un site enchanteur

Josiane Legrand fdls

À l’arrivée des beaux jours, je me prépare à partir pour l’île de Ré. Ce lieu offre de bonnes conditions pour se ressourcer. La mer, le soleil et les habitants vous disent qu’il est bon d’être ici.  C’est grâce à la volonté de ces hommes et de ces femmes que l’île a gardé tout son caractère sauvage.

Je suis chanceuse, d’être accueillie par la communauté des Filles de la Sagesse de La Flotte, d’y  poser ma valise pour une dizaine de jours. Marie-Louise de Jésus, notre con-fondatrice, y est venue en août 1725. Dans  l’église, un vitrail témoigne de l’œuvre des Filles de la Sagesse en ce lieu.

Je vous partage aussi d’autres découvertes qui  m’ont enchantée lors de mes promenades … de même que  la musique des vagues.

Nous avons tous et toutes besoin de ces temps de pause, de réflexion pour un nouveau départ au cœur de notre quotidien.

L’embarquement de retour est imminent…

L’île de Ré est née d’îlots distincts : celui des Portes s’est soudé à celui d’Ars dès les premiers siècles, la partie sud appelée Ré (le canton de Saint Martin) s’est rattachée à Ars par le Martray au milieu du XIII siècle et Loix qui restera une île jusqu’à la fin du XIX siècle. Aujourd’hui, un pont relie  l’île  au contiment.

Album Photos

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés