Scrutins

Les scrutins* que nous célébrons solennellement les 3, 4 et 5 dimanche de Carême, sont des temps forts pour les catéchumènes et pour nous, accompagnateurs. Ils sont les dernières étapes préparatoires vers le baptême. Ces trois rendez-vous ont ce double but de faire apparaître dans le cœur de ceux et celles qui sont appelé(e)s ce qui y a de faible pour le guérir et ce qu’il y a de bien pour l’affermir.

scrutin

Depuis 10 ans, j’accompagne des adultes sur ce chemin et chaque fois, c’est avec la même émotion que je vis cette étape. En effet, lors de l’appel, de la prière avec l’imposition des mains et l’envoi, il est émouvant et symbolique de nous placer derrière celle ou celui avec qui nous cheminons. Durant ces deux années, ensemble nous traversons les peines et les joies, nous sommes témoins de la présence du Christ au creux de notre humanité qu’il veut sauver. Nos échanges sous la Parole sont habités, de la vie de la famille avec ses hauts et ses bas, les études, le travail…
La soif de connaissance, de partage d’expérience est très forte. Accompagnateurs et accompagnatrices nous rendons grâce pour cette vie de l’Esprit dans le cœur de chacun et chacune. Ils sont souvent nos maîtres à nous vieux baptisés qui avons oublié la fraîcheur de notre éveil à la Foi. Ils sont la joie de L’Église Pascale.

Avec les scrutins nous approchons au terme du parcours. Ils seront 65 à recevoir le Baptême, la Confirmation et le Corps du Christ, le 30 mars, lors de la veillée Pascale pour le diocèse d’Evry.

Chaque paroisse est fortement invitée à permettre que ces nouveaux baptisés puissent prendre leur place dans la vie de l’église locale et universelle.

 

*Ce terme peut surprendre aujourd’hui. Il signifie que la « recréation » baptismale qui s’opère chez les catéchumènes est l’objet de la sollicitude de Dieu. Le regard attentif, plein de bonté (latin, scrutare: visiter, rechercher; cf. Ps 17 et Ps 139), que Dieu porte sur chacun, traduit son initiative: Dieu vient chercher l’être humain, dans sa liberté et son cœur, là où il est; mais sur le chemin de la foi existent des obstacles, des résistances intérieures et extérieures qui sont à surmonter.

 

 Josiane Legrand, fdls

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés